Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

Préparation

  • Pas à pas vers le Bénin…

    C’est à la Travel Clinic que nous nous sommes donné rendez-vous le 20 décembre 2017 à 8h00. Épreuve de la journée: les vaccins!

    La journée a commencé par une séance d’information générale. Nous avons tous été accueills dans une salle et avons rencontré le médecin. Elle nous a informés sur l’importance de la vaccination dans le cas où on voyage loin de chez soi et notamment sur le continent africain. Nous en avons appris davantage sur les vaccins obligatoires dont la fièvre jaune et les vaccins conseillés comme ceux de la méningite, la polio, etc. C’était alors à notre tour de choisir quels vaccins nous voulions faire. En attendant de passer devant le médecin, nous avons eu l’occasion de discuter entre nous, de refaire le point sur la période des examens qui venaient de passer. Arrivé dans le bureau du médecin, un rappel de quelques éléments importants, une sélection des vaccins à effectuer et direction la salle pour le moment fatidique: on se fait piquer... Entre peur, angoisse, stress et c’est déjà fini ! 

     

    On ne voulait pas se quitter immédiatement et nous nous sommes alors retrouvés autour d’une table dans un snack tout près de la grande place. En attendant nos plats, nous avons pris le temps de faire le point sur notre premier trimestre vécu à travers le projet, nos ressentis, nos motivations, nos envies pour la suite. Nous avons également pu partager nos sentiments et même nos angoisses. En discutant, nous nous sommes rendu compte que nous partagions les mêmes craintes pour certains et les mêmes satisfactions pour d’autres. Mais une chose est sure, nous voulons tous continuer à s’investir, à apprendre et transmettre aux autres et c’est cela qui nous permet d’avancer pour arriver au bout de ce beau projet: le séjour d’immersion en Afrique et surtout l’après.

    C’est sur ces mots que nous nous sommes quittés et donné rendez-vous à la rentrée en janvier.

     

  • Que retenir du WE Move ?

    Nous avions surtout envie de partager notre enthousiasme à l’issue de ce week-end. Il y a tellement de choses possibles à faire pour rendre le monde meilleur. Comme l’a dit Jaciane lors du discours de clôture du week-end MWA, nous sommes la génération de demain.

    Oui ! Nous pouvons agir, même à notre échelle.

    Nous sommes des acteurs du changement et de l’amélioration du monde dans son entièreté. Il faut parler de ces problématiques autour de nous pour que le maximum de monde soit conscient de la situation actuelle et qu’ensemble nous changions les choses.

    affiche midi de l'infobénin2.jpg

    C’est à nous de partager au plus grand nombre notre espoir de changer le monde et de mettre des petites choses en place, comme la communication positive et engagée sur nos réseaux sociaux, comme la participation à un projet comme celui-ci ou comme le témoignage que nous en ferons le mardi 5 décembre à la Sainte-Famille lors d’un midi de l’information.


    Thomas et Abdulllah

  • Atelier sur la coopération

    Si vous receviez 3 millions d’euros pour aider un pays en difficulté, que feriez-vous ? Cette question a été la première étape de notre atelier et nous a permis de comprendre en quoi consistait la coopération, de mieux comprendre le travail des ONGs et de mieux identifier quel type d’actions une ONG mène sur le terrain, et indirectement, quelles actions nous pouvons mener pour rendre le monde plus équitable.

    Nous avons surtout proposé de créer des écoles et des hôpitaux, mais nous avons appris que d’autres projets pouvaient être mis sur pied en vue de soutenir le développement d’un pays dans le besoin.

    Il existe plusieurs façons de coopérer : les interventions d’urgences, le lobbying, le développement des infrastructures, le renforcement des capacités et l’éducation à la citoyenneté mondiale.

    Maimouna et Gilou